« Contrat de croissance » – Communiqué de presse du 31/03/15

L’idée d’un nouveau CDI, le « contrat de croissance » proposé par la CGPME en septembre 2014, avance. Tant mieux.

« De nombreux chefs d’entreprise de PME/TPE renoncent à embaucher car ils craignent une contraction future de leur activité et redoutent, en raison d’une législation sociale lourde et inadaptée, de ne pouvoir en tenir compte dans la gestion de leurs effectifs, risquant de mettre en péril leur entreprise.

Face à cette situation privant notre pays de nombreux emplois la CGPME propose la mise en place d’une nouvelle forme de contrat de travail, « le contrat de croissance ». Ce contrat à durée indéterminée (CDI) serait basé sur des objectifs collectifs liés à des indicateurs économiques annuels prédéterminés, de maintien ou de progression de l’activité de l’entreprise.

La non atteinte de ces objectifs contractuels, pendant une période elle aussi prédéterminée qui pourrait par exemple être de 3 ans, motiverait la rupture éventuelle du contrat de travail des personnes embauchées dans le cadre de ce dispositif, et ce afin de prendre en compte l’évolution de l’activité économique réelle de l’entreprise.

Ainsi les PME seraient incitées à se lancer dans la création d’emplois, et ce même en période de faible visibilité du carnet de commandes. »
La Confédération Générale des PME portera ce sujet, et bien d’autres, lors de la prochaine Conférence Sociale du 03 avril.

Vous aimerez aussi

article-image
Actualité

L’approche stratégique de la rémunération variable

le 19/11 à 8h30 (Eragny)

L’objectif : Dans un monde complexe, les dirigeants doivent adapter le pilotage de leur entreprise en fonction de l’évolution de plus en plus volatile et incertaine de l’environnement économique. En matière de rémunération,…